Note Parisienne goes on The Vespa Trip.

Peut-être commencez vous à préparer vos plans pour cet été , dans ce cas cet article tombe à pic ! L’été dernier, après une semaine dans le sud de l’Italie pour renouer avec mes racines et retrouver ma famille, je suis partie à la découverte d’une région que je ne connaissais pas du tout, la Toscane. Pour profiter pleinement des différents trésors qu’offre cette région d’Italie, nous avons opté pour le Vespa Trip. Vous en avez peut-être entendu parler via d’autres influenceuses car le concept est devenu assez populaire. Pour ceux qui ont suivi nos aventures sur Instagram, j’ai été victime d’un accident durant le road trip, ce qui a eu des conséquences sur le déroulement du voyage mais aussi (surtout) sur mon physique, et ce encore aujourd’hui. Cependant, j’ai énormément apprécié le voyage malgré tout, la Toscane est une région sublime et nous y avons fait des découvertes extraordinaires. Du coup, j’ai longtemps hésité avant d’écrire cet article mais je garde énormément de positif de cette expérience, des endroits sublimes, des adresses au top, bien trop de choses que je ne pouvais pas garder que moi pour moi !

THE VESPA TRIP ?

IMG_5364

Le concept du Vespa Trip est assez simple, il s’agit de partir à la découverte d’une région d’Italie (la Toscane, la Sicile ou Amalfi) à bord d’une Vespa pour une durée d’une semaine. Le prix du Vespa Trip comprend la réservation des hôtels avec petit déjeuner pour chaque étape du voyage, ainsi que la location d’une Vespa pour la durée du séjour. Vous devez donc ajouter à ceci le prix de votre voyage pour rejoindre la destination de départ, les repas de votre journée et un supplément si vous souhaitez une seconde Vespa (dans le cas où vous partez à deux). 

Lors du voyage, vous pourrez rouler avec le groupe qui est accompagné de deux guides ou seul(e) à l’aide d’un GPS qui vous indiquera le même itinéraire que celui suivi par le groupe. 

J’ai choisi de vous présenter cet article d’une façon un peu différente par rapport à mes carnets de voyages habituels pour la simple raison qu’ici j’ai fait plusieurs étapes et que je suis passée plusieurs fois dans certaines villes. Du coup, vous aurez pour chaque étape, mes bonnes adresses, les choses à voir, ainsi que les hôtels dans lesquels nous avons séjourné. 

– PISA –

IMG_5289

Où manger ?

  • Vineria di Piazza > Une petite osteria cachée dans les rues de Pise. On y mange divinement, aussi bien des planches de charcuterie que des plats typiquement toscans, à manger seul ou à partager. Les prix y sont très corrects, une adresse à retenir ! 

IMG_5338

  • Spaghetteria Ir Tegame > Mon coup de coeur culinaire du voyage ! C’est une adresse que nous avons découvert lors de notre première soirée à Pise et pour ma part j’ai été conquise directement. L’endroit est charmant, la terrasse est sur une petite place le long de l’eau et on regrette presque de ne pas pouvoir manger dehors et dedans à la fois tellement l’intérieur est beau. Dans ce restaurant, on ne sert que des pâtes, celles à la truffe on fait chavirer mon coeur dès la première bouchée. Les vins sont excellents et le rapport qualité/prix au top. Pour preuve, on y même retournés ! 

IMG_5339

  • Il Crudo > Si vous cherchez un endroit pour manger sur le pouce, c’est ici que vous devez vous rendre. Attenant à la précédente adresse, Il Crudo, c’est un endroit où vous pouvez acheter des salaisons, mais où on vous fait également un sandwich avec de la charcuterie découpée minute, un régal ! Vous pouvez manger sur place ou emporter, mais on préférera sur place pour profiter au maximum du charme de l’endroit. 

IMG_5340

  • De Coltelli Gelateria > Qui dit Italie, dit évidemment glace pour terminer le repas, comme goûter, bref toutes les occasions sont bonnes ! C’est le plus ancien glacier de Pise, uniquement des produits naturels, pas de colorants, une glace 100% artisanale et ça se goûte !  

IMG_5341

Que faire ?

  • Torre di Pisa > Emblème de la ville, la tour de Pise est évidemment le lieu incontournable par lequel il faut passer. J’ai choisi de ne pas visiter la tour en elle-même qui pour moi ne présentait pas un réel intérêt (j’avais un peu la trouille aussi) mais également parce qu’à peu prêt comme dans tous les endroits touristiques, les files sont absolument monstrueuses. Du coup, je vous donne le même conseil à chaque fois, prévoyez vos visites à l’avance et réservez vos billets en ligne, souvent ceux-ci vous font également éviter la file. 

IMG_5342

  • Tuttomondo > Peu de gens le savent mais Pise détient une oeuvre street art gigantesque réalisée par le fameux Keith Haring sur la façade d’une église. Le détour ne coûte rien et vaut vraiment la peine !

IMG_5343

De manière générale, Pise est une petite ville qui regorge de charme, se balader dans ses petites rues et un réel plaisir mais en ce qui concerne les choses à voir, le tour est rapidement fait. Du coup, si vous faites le déplacement jusque là, prévoyez un séjour relativement court (1 jour, maximum 2) et prévoyez de vous déplacer dans les villes avoisinantes. 

Où dormir ?

  • Hotel La Pace > L’hôtel est situé dans le centre de la ville, les petites déjeuners étaient corrects et le personnel très accueillant. Par contre, concernant les chambres, on y a passé deux nuits (la première et la dernière du séjour). Lors de la première nuit, l’eau était brulante, impossible d’utiliser un robinet ou une douche, apparement  problème de plomberie dans l’hôtel. Pour le reste, les chambres étaient correctes, le style un peu vieux mais c’est assez courant dans les hôtels italiens.

 

– PONTEDERA –

Que faire ? 

  • Museo Piaggio > La première étape après notre départ de Pise à été Pontedera pour visiter le musée de la Vespa. Personnellement, c’est le genre de visite que je n’aurai pas du tout fait dans un voyage organisé par moi-même mais l’activité était assez sympa. Le musée retrace l’évolution de la Vespa, il y a des modèles iconiques, d’autres en hommage à Mickey par exemple. Pour les passionnés de Vespa, c’est une étape incontournable, pour les autres c’est une pause agréable.  

IMG_5344

 

– SAN GIMIGNANO –

IMG_5347

Où manger ?

  • Locanda di Sant’Agostino > San Gimignano est un tout petit village, il n’y a donc pas beaucoup d’endroits où manger. Cette petite trattoria située un peu à l’écart de l’agitation touristique est l’endroit parfait pour se poser. La terrasse donne sur une place située à l’ombre des regards, et l’intérieur entièrement fleuri est à couper le souffle (encore un endroit où on regrette presque de manger dehors). La carte est simple, un rien trop commerciale mais le service est de qualité et les prix corrects.

IMG_5345

Que faire ?

  • Le village de San Gimignano est très connu pour ses céramiques fabriquées et peintes à la main. On ne trouve pratiquement que ça dans toutes les ruelles qui constituent ce petit village. Mais au-delà de l’aspect touristique, le charme l’emporte malgré tout et si l’on plonge dans les profondeurs de ces petites rues, on tombe sur des vues à couper le souffle. En bref, on nage en pleine toscane !

IMG_5346

– SIENA –

Où manger ?

  • Osteria Il Vinaio > Une osteria faite pour les plaisirs à l’italienne, manger et goûter un peu de tout pour ne passer à côté de rien, un bon verre de vin et le tour est joué ! C’est la recette qui est appliquée ici, n’hésitez pas à faire appel à Bobbe et Davide pour un conseil, ils seront à votre écoute et à votre disposition. Petit plus, vous pouvez repartir avec tout ce que vous avez dégusté puisque tout se vend, aussi bien les salaisons que les vins.

IMG_5348

  • Gelateria Grom > À chaque ville, sa glace ! Grom est une institution à Sienne, et on le constate à la file, c’est également devenu une chaine et ça se remarque par un côté plus commercial mais la qualité des produits n’en est pas moindre. À tester ! 

Que faire ?

  • Piazza del Campo > C’est la place principale de Sienne et il est impossible de passer à côté. Si toutes les rues mènent à Rome, toutes les rues de Sienne mènent à cette place qui est assez impressionnante. 

IMG_5349

IMG_5350

En respectant l’itinéraire proposé, nous sommes arrivés tard à Sienne et c’est un de mes grands regrets durant ce voyage. Je n’ai pu voir la ville que de nuit mais j’ai été charmée par ces ruelles et j’aurai vraiment voulu en découvrir davantage.

Où dormir ?

  • Palazzo dei Priori > Situé un peu à l’extérieur de la ville, il est impossible de se rendre à Sienne à pieds lorsque vous êtes dans cet hôtel. Il faut impérativement reprendre la Vespa ou un taxi si vous ne souhaitez pas rouler de nuit. Les aménagements étaient minimes mais  corrects, gros point négatif pour le petit déjeuner.

 

– CHIANTI –

Où manger ?

  • Maccelleria Rocchigiani > Dans tous voyages, il y a des découvertes inattendues, des pépites culinaires qui s’offrent à vous et cet endroit en fait clairement partie. Une petite pause de trente minutes dans le village de Radda in Chianti et la découverte de cette petite devanture qui ne paie pas de mine. On y découpe tout minute, du pain à ce que vous y mettez, les portions de pâtes faites maison sont également à en apporter, le tout pour pas grand chose mais un véritable régal ! 

IMG_5351

Que faire ? 

  • Chianti est composée de plusieurs petits villages pas très vivants, on s’y arrête surtout pour déguster ou acheter du vins. Et entre ceux-ci, on profite surtout de la vue sur les vignes qui se comptent par milliers.

IMG_5352

 

– FIRENZE –

IMG_5353

Où manger ?

  • Mercato Centrale > Concept que l’on peut maintenant retrouver dans de nombreuses villes, le Mercato Centrale est un marché ouvert qui regorge de petites échoppes diverses. Le principe est simple, chacun peut aller commander à un endroit différent et ensuite se retrouver autour d’une grande table. On y trouve toutes les possibilités pour se restaurer, les prix sont très démocratiques tant au niveau des boissons que de la nourriture. L’endroit est également fréquenté pas les habitants de la ville, ce qui est souvent un gage de qualité.

IMG_5354

  • La Ménagère > C’est l’endroit instagrammable du séjour, je suis bien obligée de l’avouer. Après être passée deux fois devant par hasard, je n’ai pas pu résister à la beauté de cet endroit. Le lieu est hyper cosy, il y a différentes pièces un peu comme dans un loft. On peut y aller pour le petit déj’, pour luncher ou goûter mais aussi pour boire un verre. Les prix sont un peu plus élevés qu’ailleurs, on paie un peu l’endroit mais ça vaut la peine.

IMG_5355

  • Gelateria Perchè No ! > Grosse déception pour ce glacier qui nous était pourtant vivement conseillé. On est très loin d’une glace artisanale, celle-ci est hyper sucrée et les prix beaucoup plus élevés que la normale.

Que faire ?

  • Duomo di Firenze (Cattedrale Santa Maria del Fiore) > Incontestablement le monument le plus impressionnant de mon séjour ! Bien sûr qu’on ne passe pas par Florence sans aller voir son Duomo, on ne peut d’ailleurs pas passer à côté mais je ne m’attendais pas à quelque chose d’aussi énorme, on a l’impression qu’on n’en fera jamais le tour. Concernant une éventuelle visite, la file était aussi gigantesque que le bâtiment en lui-même, on a donc abandonné sinon c’était pour y passer la journée. Mais clairement, si j’ai un jour l’opportunité de retourner à Florence, c’est la première visite que je réserve.

IMG_5356

  • Gallerie degli Uffizi > Certainement le plus grand musée possédant le plus de l’art italien. A prévoir à l’avance également sinon impossible d’y rentrer.
  • Ponte Vecchio > Monument enblématique de la ville, il est le plus ancien pont bâti dans Florence. On y passe pour ses petites boutiques de bijoux et pour ses sublimes maisons colorées.

IMG_5357

  • Palazzo Vecchio > Il correspond à l’hôtel de ville et fait également partie des plus beaux monuments de la ville. 
  • Gucci Garden > Gucci a récemment ouvert dans la ville  un musée regroupant les plus belles pièces de la marque. Vêtements, sacs, chaussures, toute l’histoire de Gucci est rassemblée sur deux étages. Petit craquage également possible dans leur boutique qui propose des pièces exclusives.

IMG_5358

De toutes les villes, c’est sans doute Florence qui m’a le plus fasciné, il règne dans cette ville une atmosphère particulière ou l’art est présent partout et sous toutes ses formes. L’esprit italien est également fort présent et même si la ville regorge de touristes en été, il y fait bon vivre et on a l’impression se mélanger rapidement à la population locale. Nous avons prolongé la visite de la ville d’une demi-journée mais sinon le temps prévu dans Florence est clairement trop restreint par rapport à ce que la ville a à offrir. Il ne fait aucun doute qu’un citytrip de plusieurs jours est dans mes projets pour partir à la découverte de cette pépite ! 

Où dormir ?

  • Hotel Plus Florence > Le pire hôtel proposé par l’organisation. En réalité ce n’était même pas un hôtel mais une auberge de jeunesse. Nous sommes tombés dans une chambre avec des lits doubles mais superposés, et ceux-ci n’étaient même pas faits. Je ne parle même pas du petit déjeuner, que nous avons décidés d’aller prendre ailleurs ou du bruit dans le bâtiment durant toute la nuit.

 

– LUCCA –

Où manger ?

  • Buca di Sant’Antonio > Ce restaurant fait partie des incontournables de Lucca. Le service y est un peu plus chic, les plats un peu plus raffinés et donc forcément les prix un rien plus élevés mais toujours très abordables. 

IMG_5359

Que faire ?

  • Duomo di Lucca (Cattedrale di San Martino) > Comme dans chacune de nos étapes, un passage incontournables même si encore une fois, il était trop tard pour pouvoir effectuer une visite à l’intérieur. Ca reste, néanmoins, un magnifique bâtiment à découvrir au milieu d’un petit village pittoresque.

IMG_5360

Où dormir ?

  • Hotel Carignano > Nous avons passés deux nuits d’affilées dans cet hôtel et ce fût un bonheur. L’hôtel est très éloigné de tout (c’est le seul bémol) car Lucca s’apparente plus à un village qu’à une ville. Il faut donc de nouveau opter pour la Vespa ou le taxi afin de rejoindre le centre en soirée. L’établissement bénéficie d’une piscine et pour nous l’avant-dernière journée fût totalement farniente (mon état physique ne me permettant pas de réaliser l’activité prévue, à savoir une balade en forêt et baignade dans une piscine naturelle). 

IMG_5361

 

– VECCHIANO –

IMG_5362

Que faire ?

La dernière journée avant de reprendre la route vers Marina di Vecchiano pour nous arrêter sur une jolie plage et profiter un peu de celle-ci. C’est un peu la fin de vacances parfaites, des liens se sont créés dans le groupe et on a pu profiter des dernières ensemble à papoter sur la plage, un peu comme en fin de colonie de vacances. 

IMG_5363

MON AVIS

En résumé, malgré mes péripéties, je garde un super souvenir de cette semaine à travers la Toscane. L’itinéraire proposé est top mais intense (environ 120km par jour) et il y a certaines dans lesquelles on ne peut passer énormément de temps. 

Concernant l’organisation, il y a selon moi un gros bémol concernant les hôtels qui, pour la plupart, ne tiennent pas leur promesse. Cependant, j’ai pu constater que cette année, le site de l’organisation propose une version premium avec des hôtels d’un standing supérieurs moyennant un supplément.

Et dernière chose, mais non des moindres, pour moi le voyage s’adresse malgré tout à deux gens confirmés. Les distances quotidiennes parcourues sont assez importantes, le fait de rouler en groupe n’est pas toujours évident. 

Pour terminer sur une note positive, je trouve le fait de découvrir une région entière sur une semaine est incroyable et le fait de le faire en Vespa permet de passer par des petits recoins que l’on emprunte pas toujours en voiture. 

Ca restera donc une aventure incroyable pour moi ! 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s