Lollapalooza Paris.

Dans mon dernier article, vous avez pu découvrir mes bonnes adresses à Paris et je vous disais justement que j’y avais fait une petite escapade. En effet, fin juillet j’ai passé trois jours à Paris pour assister au festival Lollapalooza qui avait lieu à l’Hippodrome Longchamp.

C’était la première fois que le festival se faisait à Paris et au vu de l’affiche, il ne m’a pas fallu très longtemps pour réserver mon pass. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre étant donné que je n’ai jamais participé à un festival à l’étranger et qu’en plus c’était une première pour eux également. Ma philosophie est plutôt de ne m’attendre à rien en particulier afin de ne pas être déçue. Verdict de ce premier #Lollaparis

Nous avions décidé de loger dans un Air’bnb, à huit c’est quand même plus commode et plus fun ! C’était aussi une première pour moi à Paris, je suis plus habituée aux hôtels mais j’ai tellement été satisfaite que je pense opter davantage pour cette solution de logement à l’avenir. Trouver un appart’ pour huit avec un confort raisonnable pour chaque habitant, ce n’est pas hyper évident mais je pense être tombée sur une vraie pépite. Nous étions hyper bien situés par rapport au festival, aux navettes et aux différentes commodités. Je vous mets le lien juste ici, parce qu’il est franchement à recommander !

Mais parlons plus concrètement du festival : je fais mon article après en avoir lu un bon nombre à mon retour, pas tous très objectifs (le mien ne le sera pas non plus puisque j’y parle de mon expérience) mais surtout pas positifs du tout. Alors tout n’était pas parfait (on ne va pas se mentir), mais pour ma part, avant d’entrer dans les détails, j’ai passé deux jours tops dans une ambiance de vrai festival avec de la musique pour tous les goûts. Je comprends tout à fait les gens qui estiment que pour un certain prix on est en droit d’exiger une certaine qualité. Mais le but, n’est pas de bousiller soi-même son festival juste par plaisir de ne trouver aucun point positif.

Commençons donc par ces quelques désagréments qui sont malgré tout à noter (comme ça c’est fait et on n’en parle plus !) pour pouvoir se concentrer sur l’important. Il y avait, c’est vrai, des soucis organisationnels. Certains diront que c’est inadmissible pour un festival qui vient des Etats-Unis, que Paris ce n’est pas si grand, qu’ils ont déjà fait ça en Europe et que d’autre festivals avaient déjà eu lieu au même endroit. C’est sûrement vrai et oui certaines choses m’ont « dérangées » mais bon… pas au point de gâcher mon weekend et je pense que c’est le principal. Les deux soucis majeurs ont été le manque de toilettes (surtout pour les femmes), provoquant des files monstrueuses (où ça me fait bien rire c’est que la plupart des articles que j’ai lu étaient rédigés par des mecs, qui soyons honnêtes n’en avaient strictement rien à faire. Mais bon tant que ça fait de la critique, c’est l’essentiel !). Le second problème a été l’organisation des navettes en fin de soirée, ce qui pouvait devenir dangereux car le manque de navette a provoqué quelques mouvements de foule qui auraient pu devenir assez graves.

Au point de vue musical (c’est quand même la question), l’affiche vendait du rêve et elle a complètement tenu ses promesses. Ma seule frustration a été de devoir faire quelques concessions ou de voir des demi-concerts pour avoir le plaisir de découvrir deux artistes au lieu d’un seul. Les quatre scènes proposaient des spectacles de qualité, un son de dingue (parfois même trop) et il y en avait vraiment pour tous les goûts. J’ai fait des découvertes, j’ai vu des artistes que je n’aurai pas forcément été voir en concert mais également des bêtes de scènes que j’irai revoir sans hésiter !

Au niveau du festival et de l’ambiance, j’avais du mal à me faire une idée du public cible, de la tranche d’âge, de l’ambiance générale … Du coup, j’y suis allée très impatiente (parce que l’idée du weekend me réjouissait de manière générale) et je n’ai pas été déçue du tout ! On se serait presque cru dans une ambiance Coachella, une grande plaine, des stands un peu partout, des espaces détentes, maquillages, personnalisation, etc… Bref, on aurait presque voulu plus de temps entre les concerts pour pouvoir profiter pleinement de toutes ces animations !

Niveau rapport qualité/prix pour la nourriture et les boissons, il y a de quoi être partagé. Pour ma part, j’avais entendu parler d’un espace où la cuisine était réalisée par d’anciens candidats de Top Chef. J’étais hyper tentée de goûter (et ça avait quand même l’air beaucoup plus attirant que le reste) et je n’ai pas l’impression de m’être fait voler puisque j’ai dépenser 10€ chaque soir pour manger. Au niveau des boissons, par contre c’était beaucoup plus « illogique » puisqu’il était plus économique de boire un cocktail Martini qu’une bière !

Il faut également savoir que le festival avait mit le paquet niveau VIP pour faire connaître l’événement. Pas sûre que ça ai très bien fonctionné puisque tout le monde m’a demandé où j’étais et ce que c’était mais bon… Du coup, j’ai quand même eu ma dose puisque j’ai eu l’occasion de croiser Jean Imbert qui était le parrain de l’espace réservé aux chefs, ou encore Mathieu et Charles du blog français Upper West Guys. Mais je dois bien vous avouer que mon plus grand moment de joie a été lorsque j’ai croisé Camille du blog Noholita, qui au passage est adorable et super accessible !

Bref, vous l’aurez compris, pour ma part ce festival fût une réussite (j’ai pas parlé de la pluie c’est pas très vendeur pour un festival au mois de juillet, vous m’excuserez) et si l’affiche de la prochaine édition est à la hauteur de celle-ci, c’est sans hésitation que j’y retourne !

Une réflexion sur “Lollapalooza Paris.

  1. Hélène dit :

    Comme d’hab j’adore 😍 Superbe photos, texte bien écrit. Mon âme d’agent immobilier aurait juste voulu voir des photos de l’appart ah ah 🤣
    La suite au prochain article n’est ce pas! 💕👌🏼

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s